2 personnes marchant sur un chemin devant une plage

Et si on voyageait bas carbone cet été ?

3 min de lectureTransition énergétique
Avez-vous déjà choisi votre destination estivale ? Les vacances approchent et avec elles le plaisir de voyager, souffler, explorer, se déconnecter.
Hélas, cette bulle de respiration n’échappe pas aux enjeux climatiques… La comptabilisation de l’empreinte carbone individuelle des Français ne fait pas de pause en juillet / août.
Comment rendre le tourisme le plus eco-responsable possible ?
Partager cela

Un secteur très exposé à la contrainte « énergie-climat »

Pour réussir à limiter le réchauffement climatique, tous les secteurs doivent faire leur part et réduire leurs émissions. Le secteur du tourisme est particulièrement concerné pour 2 raisons majeures :

TheShiftProject, think tank reconnu, qui réfléchit à la décarbonation de l’économie a d’ailleurs publié un rapport éclairant en la matière : « voyager bas carbone1 ».
Le rapport résume les enjeux : « le secteur est aujourd’hui très dépendant au pétrole. Les voyages de longue distance reposent à 90% sur des modes de transport carbonés (voiture, avion) et émettent 41 MtCO2 par an. Ils pèsent donc sensiblement dans l’empreinte carbone des Français. La contrainte énergie-climat doit être anticipée tout en préservant au maximum la liberté de voyage, de découverte, de vacances et de contact avec ses proches. »

Vers l’émergence d’un tourisme alternatif

Explorer localement…

Pour éviter de parcourir des milliers de kilomètres en transports carbonés, de nouveaux modes de voyage commencent à émerger.

Explorer localement...

On sous-estime parfois les merveilles dont regorge notre territoire. Nul besoin d’aller loin pour découvrir des lieux atypiques et inoubliables. Ces lieux se trouvent même parfois à quelques kilomètres de notre domicile sans que l’on y prête attention. Envie de vacances sportives ? On peut descendre l’Ardèche en canoé, surfer sur la côte basque ou randonner sur le GR20 en Corse. Envie de découvertes culturelles ? Partons en Auvergne écouter de la musique classique au festival de la Chaise-Dieu, découvrons les châteaux cathares autour de Carcassonne, ou allons à la rencontre de Cézanne à Aix en Provence dans le musée qui lui est consacré. Envie d’une évasion gourmande ? Rendons-nous en Bourgogne parcourir la route des vins ou du côté de Sarlat pour profiter de la généreuse cuisine du Périgord. Envie de chiller les pieds dans l’eau ? Les plages de Porquerolles, d’Hossegor, ou de Saint-Jean Cap Ferrat vous attendent.

Explorer lentement…

C’est le fameux slow travel. Des vacances où l’on prend son temps et durant lesquelles le trajet fait entièrement partie du voyage. Le train offre des possibilités quasi infinies pour qui sait prendre le temps. C’est le cas pour l’aventure qu’ont réalisée 3 amis engagés en rejoignant le cercle polaire en train pour y observer les aurores boréales. Un périple incroyable (et bas carbone) détaillé par l’activiste climat BonPote.

Explorer autrement…

Les mobilités actives sont aussi un moyen privilégié de découverte. Le vélo sur les bords d’un canal permet, par exemple, une exploration paisible des lieux. Les bords Loire sont particulièrement bien aménagés pour accueillir les vacanciers itinérants. Le site internet « La Loire à Vélo » recense toutes les informations utiles pour préparer ses vacances dans les meilleures conditions. Inutile d’être un grand sportif : des itinéraires existent pour tous les niveaux !

Les influenceurs voyage bas carbone !

Vous n’êtes pas totalement convaincu ? C’est assez logique tant les imaginaires autour du voyage nous renvoient vers des destinations lointaines et exotiques. Changer les imaginaires requiert des relais pour contrebalancer l’image d’Epinal véhiculée notamment par la publicité. Des influenceurs portent ce combat en partageant sur les réseaux sociaux leurs explorations bas carbone. Un moyen efficace pour montrer que l’on peut vivre des vacances inoubliables sans émettre des tonnes de gaz à effet de serre.

3 comptes ont attiré notre attention :

Quelques ressources incontournables !

Concluons cet article avec 2 ressources précieuses pour concrétiser ses envies de vacances bas carbone avec deux guides dédiés ! L’existence même de ces 2 guides, publiés par les géants du secteur (LonelyPlanet et Guide du Routard) illustre bien l’émergence d’un véritable phénomène qui séduit de plus en plus de Français !

couverture-lonely-planet-voyage-zero-carbonecouverture-guide-routard-voyage-city-train

Publié le July 4, 2024
July 4, 2024
Partager cela

Articles connexes

Fiscalité & législation
-90% d’émissions de gaz à effet de serre : cap sur 2040 !22 February - 3 min de lecture
Fiscalité & législation
Loi Montagne08 January - 2 min de lecture
Fiscalité & législation
Comment rendre les ZFE-m socialement acceptables ?22 June 2023 - 6 min de lecture